Les jeux

Enrichir l’habitat avec des jouets – cartons ou parcours aménagés – balles en tissus, en plastique ou en papier aluminium. Des plumes attachées au bout d’une ficelle peuvent simuler une partie de chasse. Pas besoin de beaucoup investir dans les jouets ; il suffit parfois d’un peu d’imagination pour offrir de l’activité à son chat.Et si votre chat passe toutes ses journées à l'intérieur, lui proposer de l'occupation et de l'activité est une bonne solution pour lui éviter d'être anxieux et le maintenir en bonne forme sans les formes...

L'alimentation

Autant de gamelles que de chats. Le chat étant sensible au goût et à la  température de l’eau, il est recommandé de changer l’eau des gamelles 2 fois par jour et de les remplir d'eau froide. Pâtées, terrines ou croquettes, là encore le chat marque bien ses préférences de texture et de goût. A vous de procéder à des tests pour déterminer ce qu'il préfère et privilégier ce qui est le plus adapté à son âge, à son activité et à son état. Si sa nourriture est exclusivement sèche (croquettes), votre chat a besoin de s'hydrater davantage.

Les griffades et pétrissages

Lui aménager un poste de griffades proche de son principal lieu de repos, c'est important car faire ses griffes après la sieste, pour lui c’est top ! Et pour éviter que votre chat s'attaque à votre mobilier, ne le tentez pas en mettant un fauteuil en velours côtelé à côté de son lieu de couchage.

Si son pétrissage sur votre canapé en cuir ou votre tapis en laine vous fait hurler, constituez-lui son petit stock à lui de tapis et couvertures bien moelleuses, faites main c'est encore mieux si vous savez tricoter.

Le transport

Habituer le jeune chat à faire des trajets en voiture, différents de ceux pour aller chez le vétérinaire, c’est instaurer de bonnes habitudes pour des voyages sans stress. Les trajets doivent être de courte durée et toujours récompensés à l’arrivée : caresses, encouragements et si possible, petites friandises (croquettes, dés de jambon..)

Les vacances

Sauf si votre chat est habitué à partir régulièrement avec vous, la situation la moins stressante pour lui sera de rester dans son univers habituel avec les visites d'un cat sitter (famille ou professionnel) qu'il connait et qu'il apprécie. La situation la plus anxiogène reste celle du placement en pension puisqu'il n'aura ni ses repères, ni votre présence pour le rassurer.

Le repos

Aménager des lieux possibles de couchages en hauteur (étagères – arbre à chat…) ou en  cachettes (placards ou niches) pour que le chat puisse être au repos sans être vu ou dérangé.

Des couvertures, serviettes de toilette ou vieux pulls font souvent l’affaire pour l’aménagement d’un coin tranquille et douillet.

La litière

C’est le chat qui choisit le substrat (la matière) de sa litière et il a ses préférences. Il n’aime pas les litières parfumées même si elles masquent les odeurs. La litière doit être changée complètement au moins une fois par semaine (le bac nettoyé) et les déjections doivent être enlevées au fur et à mesure. Il est recommandé de mettre autant de litières que de chats + 1 (ex : 2 chats = 3 litières).

Les litières doivent être positionnées dans des endroits calmes et sans passages.

Dormir avec son chat

La moitié des propriétaires de chats se disent perturbés dans leur sommeil lorsque leur chat vient dormir sur le lit. Si vous laissez votre animal dormir avec vous, sachez que vos nuits seront hachées par ses déplacements, le chat étant principalement un animal nocturne : jeux avec vos pieds ou vos mains qui dépassent du lit, allers-retours à la gamelle pour manger quelques croquettes, léchages...

L'agression entre chats

C'est un problème souvent rencontré dans les foyers où se côtoient plusieurs chats.

Augmenter les ressources disponibles : l'eau, la nourriture, les zones de repos, les bacs à litière, les cachettes en hauteur, peut aider à diminuer les comportements agressifs.